Les belles expressions de la langue française : Essuyer les plâtres

Que celui ou celle qui n’a jamais  » essuyé les plâtres  » me jette la première pierre… Eh oui, nous avons tous eu à endurer au moins une fois dans notre existence les conséquences négatives d’une nouveauté. Mais quelle est l’origine de cette expression qui date du XVIIe siècle ? Connue depuis 1783, l’expression n’entre dans les dictionnaires qu’à partir de 1835.

Cette expression vient du plâtre avec lequel les murs des maisons étaient recouverts.

Le plâtre, tant qu’il n’est pas sec, rend la nouvelle maison inhabitable pour les propriétaires. A l’époque, il était même dit que le plâtre humide pouvait causer de graves problèmes de santé, mais les nouveaux propriétaires préféraient tout de même, en attendant, louer leur maison à des prostituées que l’ont surnommées  » les essuyeuses de plâtre « .

Une fois le plâtre séché, elles étaient jetées dehors ; d’où la définition de l’expression  » essuyer les plâtres ». Autrement dit, être les premiers à subir les conséquences négatives d’une nouveauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s