Julius C’anar Cauchois -Le temps est épatant…

Le temps est épatant
Et peu sympathique
Par exemple je parle
Partout hors tropique
D’ici nord de Nantes
Il peut pleuvoir Va voir
Deux saisons d’irraison
L’Étomne et l’hivtemps
L’oraison d’une désillusion
L’ascension comme revers
Et les averses monocordes
Les vents si méchants
Le mercure à pic malsain
Et les terres traumatisées
.
Souvent je me dis
On peut mieux faire
Mûrir Mutualiser
Pivoter Partager
.
Souvent je me dis
On peut mieux faire
Déescalader et
Désindustrialiser
.
Souvent je me dis
On peut mieux faire
Se dédébiliser
Ensemble
.
Et toi tu as commencé
À divers secteur Différents lieux
Tu n’as pas besoin d’un dieu
Car ton heure s’est réveillée
Aux plus belles tribus insultées
Tu t’es repensé et tu agis
Te nourris mais sitôt régénères
Respecte en sachant
T’inscrire dans le vent des vies
Le tout-vivant Le verdissant
.
Souvent je me dis
On peut mieux faire
Melangé et banal au
Cycle de la vie beau
.
Accepter sa finitude
Comme une simple consigne
.
Décapiter le capital
Déglinguer les tyrannies
Défaire le leadership
En s’échanger les rôles
Dans une loterie démocrate
Avec le don de connaissance
Et la socialisation des passions
.
Un métier d’une envie
Une envie pour un don
Un don pour une communauté
Une communauté pour toute vie
Toute vie viable sur la planète
La planète et son champ magnétique
Qui échange avec la lune et le soleil
.
Souvent je me dis
On peut mieux faire
En disant
Non à son sommeil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s