Anne Perrin – ta vie de papillon

Quel est ce trouble
au fond des yeux
qui oriente et espère
serait-ce ce rêve
que j’ai de toi
dont chaque nuit se peuple
Quel visage
a ta joie
quand elle frôle
le silence
que l’on donne aux enfants
À quel moment suspendu
tes envols ont-ils donné grâce
pour que ta peau rougisse
dans l’extase du plaisir
Toi belle inconnue
je te fais don
de tous les sentiments
et me voilà songe
de ta vie de papillon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s