François Minod – Nulle âme ne compte vraiment sur de faux décors !


D’âme : économie tuer
Pour son corps mettre en chaînes ?
Qui la mord : à ruer
En elle trouve sa veine

D’âme en misère et tension
C’est la paix qu’on enterre
Tout barrer ses passions
Pour qu’au faux elle adhère ?

Pour son socle noyer
Qui nie que guerre monte ?
Et pour le pire : appuyée
Sur elle fortune compte !

Qui à terre serrer
L’air pour l’âme l’enferme ?
Pour richesse espérée
Qui : le mauvais grain sème ?

Poussière à récolter
Dans l’âme : se ravinent
Pour son socle soldé :
Corps et sol jusqu’aux ruines !

Maintenant : pour prix fort
Les puissances s’enchantent
A gagner pour décors :
L’âme à mourir : ils vantent

Qui pour ses biens prisés
Riche pour la tuer : courre
D’autres espèrent caser
Leur richesse et accourent

Partout en guerre est entravée
L’âme : pour elle en armes
Qui la crie libre à rêver
Qui nie qu’elle vit drame ?

Elle a prince bouté ?
Qui crie que seules ses armes
La font bien résister
Nie qu’en elle est sa trame !

Riche d’elle-même à trouver
Force – pour elle en massacre :
Prince perd : sont bravés :
Sa fortune et son sacre !

Si partout gangréner
L’âme : elle va renaitre
Pour libre air glaner
A trouver son riche être

Monde où tant de déchets
Sur son dos s’accumulent
Elle ne veut rien gâcher
Toutes guerres bouscule !

Où providence est tuée
Tant de princes le savent
Âme non exténuée
Voit bien qui l’entrave !

Est bien vain le destin
Perdue est providence ?
Riche âme ne s’éteint
En corps levé se lance !

Croire ou ne croire : en paix :
Riche âme : tout retrouve
En corps non attrapés
Tous les biens elle couvre !

Ne se brûle en tension
Âme sait qui la bouscule
De terre voit l’attraction
Et sait qui son air brûle !

Pierre de BERROETA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s