Contes et légendes de Noël : Le père Noël poète de Carmen Montet

Il était une fois un père Noël poète. Le jour de Noël il écrivait encore un poème. Il avait la tête dans les nuages et avait oublié les enfants et la fête de Noël. Aussi ne livra -il aucun cadeau. Tous les enfants gémissaient et rouspétaient .

-Pas de cadeau Pourquoi ?

Les parents étaient aussi contrariés car ils avaient payé les jouets et les surprises aux lutins du père Noël sans être livrés.

 Ce fut une panique générale :

– une petite fille cria,  cria pour sa poupée oubliée

-Un petit garçon gémit,  gémit pour son camion de pompier

-Deux petites filles jumelles firent une crise de nerfs pour leurs poussettes

-Un vieux monsieur cassa sa pipe pour une perruque

-Une maman « tomba dans les pommes » pour n’avoir reçu son parfum 

-Un papa s’enferma dans un placard pour pleurer pour son portable

-Une dame âgée de quatre vingt dix ans qui attendait une télévision, jeta par la fenêtre toutes les lettres qu’elle avait adressées au père Noël et toutes ses décorations de Noel.

Et tout le monde téléphonait,  téléphonait en même temps au pôle Nord ,chez le père Noël !

 Pendant ce temps le père Noël qui avait débranché son téléphone continuait de déclamer des vers :

« Brillez, brillez encore dans le ciel

Petites étoiles

Escarbilles du soleil

Dans le noir sidéral

Brillez,  brillez de plus belle

Par cette belle nuit,

Sans voile ,

Douces lumières de  l’infini.

Oh la belle nuit ,

Brillez brillez  jusqu’au ciel

Brillez car c’est Noel ! « 

 Une petite étoile se posa alors  sur le rebord de la fenêtre et interpella le père Noel.

 -Oui c’est Noël ! Mais n’as- tu rien oublié,  Père Noël ?

Le père Noël rêveur regardait hébété la petite étoile.

 – Tous les enfants attendent leurs jouets et les parents aussi sont impatients de recevoir leurs commandes. Que fais -tu encore là à rêvasser ? En oublies- tu ton travail de père Noël ?

-Oh petite étoile ! Lui répondit le père Noël ennuyé ! Excuse- moi tu as raison ! Où avais-je la tête ?

Et dans la belle nuit étoilée, Barbe blanche partit à vive allure avec son traîneau faire la tournée de Noël et réjouir enfin,  petits et grands !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s