Gilles Gréard – il était une fois la pluie

il était une fois la pluie qui tombais

sur nos têtes, sur nos coeurs, sur nos corps.

il était une fois un oiseau charmeur et un oiseleur

s’aimaient d’amour fou,

il était fois un virage à 180 degrés

sur les pentes ardues du désir et du

souvenir.

il était fois un boxeur contre l’ombre,

il était une fois un guerrier de lumière,

qui luttais

avec ses armes de bonté et de beauté.

il était une fois une fleur au parfum millénaire

qui s’éveilla dans le temps d’aujourd’hui

une fleur d’amour, de ferveur, d’amitié

un gage du lien entre masculinité et féminité.

il était une fois un lien indestructible ente le visible

et l’invisible un doux filigrane, un papier à cigarette

une frontière ténue, un souffle, une grâce nuptiale.

il était une fois une pluie bienfaisante

qui tombais sur nos coeurs et nos âmes,

les enfants la connaissaient

les poètes et les sages aussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s