Taya Léon -La trilogie de la rêverie


La rêverie de trois
Bleues fantaisies,
Plaisirs et errance,
En poèmes chuchotent
 la porte de l’Orient.

A faire tourner les têtes,
Le ciel brillant des fêtes
Dans des soirées à décrypter
masquent les secret de la Terre.

Ainsi mûrissent les histoires,
Vivantes d ‘émotions planes.
L’impression d’une image
Dessine l’escapade nocturne.

Un éclair entoure
Les mages,
Dans les coulisses de l’innocence
Traversée de fluorescents
et superbes flashes.

Tressaillement en attente
de l’âme en coupe volante.

Elle additionne au présent
Chaleur et candeur
comme mes pas de révérence
Et la trilogie de mon existence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s