Erika Byrne-Ludwig-Les promesses


Pour vous qui hésitez à revenir au mois d’avril… Nous repeindrons le ciel et les nuages noirs en bleu, l’herbe brûlée en vert, et nous parfumerons l’air pollué de glycine. Les buissons fleuriront d’insectes, les portes des granges s’ouvriront, les poisons seront interdits. Moi je planterai du thym et du romarin dans mon jardin et parlerai au petit chat, lui dirai d’être gentil. Oui je donnerais mon cœur pour revoir vos ailes frivoles en avril, écouter vos messages espiègles et vos gazouillis joyeux. Ô hirondelles, revenez nous étourdir, nous redonner les modulations de l’espoir.

« Un arc-en-ciel se balade »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s