Julius C’anar Cauchois -Je ne chanterai pas, les guerres à papa

Je ne chanterai pas
Les guerres à papa
Je ne serai pas l’amant
Des protégées de maman
Je ne ferai pas l’ingénieur
Des ponts et démineurs
Je n’aimerai pas le sang
De ma famille dans le rang
Je ne dirai rien aux minots
Qui tombent de notre chaos
Je ne serai ni tonton ni cousin
Avec les ADN des bambins
Je ne voudrai pas des communs
Agglutinés autour du même sein
J’écrirai fin
Sous ton bassin

Laisse-moi casser la chaîne
Et l’humanité en déveine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s