Pour les fêtes offrez et faites -vous offrir des livres ! Voici une sélection des recueils, nouvelles et Romans des auteurs- trices du blog

Baltimore – Pascal Depresle -Baltimore chez Z4 Editions de Daniel Ziv.

Mais quel est donc le secret de cette Mélissandre qui semble si lourd que nul n’ose en parler ?Qui est-elle vraiment ? Entre rencontres pas toujours fréquentables et perdition au delà de l’océan, c’est une histoire d’amour père-enfants qui ne laisse aucune possibilité au narrateur de ne pas se mettre à nu.

L’enveloppe dodue était là, devant moi, posée sur le lit, qui n’attendait qu’un coup de couteau ou d’ongle bien affûté pour que je me jette dessus. Une larme. Puis deux.
De savoir Mélissandre vivante dans ce papier kraft rebondi, sans doute. Mais alors pourquoi maintenant ? Pourquoi pas avant, ni au moment des faits, ou du bilan si l’on doit lui donner un nom ? Ça s’appelle le chagrin, ou ce que tu veux pour mettre des mots sur tes larmes, sur les lames qui te coupent le ventre et te tsunamisent le moral. Te laissent seul sur une plage déserte, en plein hiver, quand la mer du Nord baise incestueusement les nuages qu’elle a enfantés. Du moins quand tu n’as plus que l’absence pour horizon. Ça s’appelle le chagrin, tu sais, ce truc indéfinissable, là, juste là, mets tes mains sur mon ventre si tu veux mieux sentir, oui, qui bloque ta respiration, cette sensation qui fait que tu crois à chaque fois que tu vas mourir, que tu ne pourras plus jamais vivre avec ou sans, que plus rien ne sera plus jamais comme avant, qu’il te faudra changer de vie, changer de tout, comme on tourne la page d’un livre qui porte le mot fin….

Commande possible depuis la page FB de l’auteur (https://www.facebook.com/pascal.depresle )également chez l’éditeur ou chez tout vrai libraire.

La fille qui avait peur de son ombre, un conte fantastique de notre amie Catherine Balaÿ. Editions Abribus

La fille marchait, mais faisait attention aux tournures que prenait son ombre. Personne ne savait son secret. Personne ne savait qu’elle avait une peur bleue de son ombre.

Souffleur de vers, poseur de prose, Gilles Compagnon – Edition Jacques Flament.

est le premier recueil de textes en prose et en vers de notre ami Gilles Compagnon (Jacques Flament Editeur) qui collabore par ses poèmes aux voyages poétiques que le Dix Vins blog offre à ses lecteurs et lectrices depuis près de 14 ans. Préfacé par la talentueuse poétesse, écrivaine et metteur en scène Suisse Anne Perrin vous trouverez dans ce premier recueil de Gilles( lui qui refusait de se dire poète et ne pensait jamais publier…comme quoi ) toute la verve poétique teintée d’un brin de nostalgie, d’une pointe d’humour, et d’un amour profond pour la nature qu’il aime tant et qui est partie prenante de sa poésie. Ceci dit Gilles a son franc-parler et n’hésite à travers ses textes de pourfendre et de moquer les travers de notre société et de l’humanité. Libertaire, bon vivant sa poésie est à son image simple et vraie et c’est pour cela qu’elle touche au coeur!

QUATRIÈME DE COUVERTURE…

Né d’un courant d’air bleu à point, j’ai eu une enfance solitaire, calme et agréable, à la ferme, entre fenaisons et moissons, chaleurs et pluies d’été loin des moussons tropicales, au pays des petits rosés et des mousserons des prés. J’ai grandi grâce au pain, aux tartines de confiture ou de miel, aux légumes et fruits frais du jardin et, au pis, des plus généreuses vaches charolaises… Aujourd’hui, les paroles du vent léger ou glacial forment ma langue essentielle. Impossible de me cataloguer, je fuis d’ailleurs tous catalogues qui n’engagent que celles et ceux qui les inventent. Ni littéraire ni poète, j’écris dans l’instant, dans la spontanéité immédiate, et sans l’ombre d’un pléonasme ! Je me définis comme un souffleur de vers ou un poseur de prose comme on souffle au trou du plancher de théâtre une partie de réplique oubliée par l’acteur en scène ou comme on pose des rails sur son chemin de vie pas nécessairement toujours complaisant et tracé d’avance.

En vente chez Jacques Flament Editeur ou auprès de l’auteur ( Gilles Gompagnon FB)

Chants pour l’UkraineMuriel Odoyer – Editions MAÏA

Muriel Odoyer a déjà publié quatre recueils de poèmes aux Éditions Maïa, dont les textes lui sont inspirés par le lien qui la connecte à elle-même, à la nature et à l’univers. Elle est membre de diverses associations littéraires, dont la Société des Poètes Français et celle des Auteurs et Poètes de la Francophonie. Plusieurs fois récompensées, elle est un des auteurs les plus lu du blog.

Chants pour l’Ukraine a été écrit dès le début de la guerre entre ce pays et la Russie. Mon âme a tellement été bouleversée que j’éprouvais le besoin, presque chaque jour, d’écrire un poème sur ce conflit qui me touchait au plus profond, comme il touchait l’humanité entière. Je ne pouvais plus rien écrire d’autre qui ne soit un appel à la concorde, à l’espoir de voir le monde retrouver les chemins de l’amour universel.

On peut commander auprès de l’éditeur (https://www.editions-maia.com/) ou de l’auteur (Muriel Odoyer- FB)

De l’amour ou presque – une pièce poétique d’Anne Perrin – Edition Jacques Flament

L’amour peut-il être vecteur de poésie. Ou l’inverse.
Comment la grâce des mots peut-elle toucher l’autre.
Y a t-il espoir à faire obstacle, à propager le sentiment, à traverser les armures les plus désenchantées.
Il faut un stratagème. Afin d’aimer et se faire aimer.
Le cycle est éternel, le questionnement également.
Et seule l’obstination peut venir à bout des résistances.
S’agit-il de sauver l’autre ou de sauver l’amour ?
Un peu des deux, c’est certain.
Un être à la dérive, un amour perdu, des mots pour rendre les possibles accessibles.
C’est tout l’enjeu de ce récit.
La poésie sauve l’amour. L’amour sauve la poésie.

Soleil Roux de Vincent Germani – Recueil de Nouvelles -Editions Abribus

Vincent, après  » des gens du lac  » nous revient avec un nouveau recueil de nouvelles, à lire de toute urgence. Sans oublier qu’en Janvier sur le blog vous découvrirez sa dernière œuvre  » Blanche Potier  » une nouvelle qui sent bon la dentelle et la nostalgie…et que l’auteur offre aux lectrices et lecteurs du Dix Vins Blog.

Tant qu’il y a de l’amour, Sandrine Cohen – Edition du Caïman, roman noir.

Suzanne vit avec ses quatre enfants de quatre pères différents, Achille, Jules, Arthur et Mathilde qui ont entre 17 et 6 ans. Ils partagent un quotidien tendre et fantasque, à l’image de leur mère. Liés par un amour indéfectible, ils ont surmonté toutes les épreuves, jusqu’à ce jour de novembre 2015 où tout s’écroule.
Leur histoire rejoint alors celle du monde, et leur amour devient leur seule planche de salut.

Commande auprès des éditions Caïman (https://www.editionsducaiman.fr/)

Une héroïne stupéfiante » de Didier Esposito aux éditions du Caïman

Cette année c’est l’auteur Didier Esposito qui a reçu le prix Lucien Neuwirth, prix discerné par la ville de Saint-Étienne à l’occasion de la fête du livre, pour son roman Une héroïne stupéfiante. (https://youtu.be/rogitzEGRzQ)

« Il y a des jours comme cela, où dès les premiers instants, les éléments vous font comprendre que la journée sera différente. Des petits riens dès le matin. » C’est ce que se dit David Cartier en prenant son poste, aux « stups » de Saint-Etienne. Et en effet, une sale affaire attend son équipe ce jour-là : de l’héroïne en ville, ce n’est pas nouveau. Mais une héroïne qui sème la mort, plus que d’habitude pour ainsi dire, c’est nouveau. Il va falloir aller vite, très vite pour stopper l’hémorragie.

Commande auprès des éditions Caïman (https://www.editionsducaiman.fr/)

Ce qui accroche la montagne finira bleu – Eric Costan – Recueil de poèmesLibrairie Michael Seksik- Paris

Bien connu des fidèles du Dix Vins Blog, Eric Costan vient de publier un nouveau recueil de poèmes…A s’offrir, à offrir et à lire…

Pépé La téloche – Henri Merle – Editions Abribus

Henri nous a quitté en Janvier, et nous sommes encore tous, ici au Dix Vins blog sous le choc, plus qu’un ami, un frère, il était le co-fondateur de blog et son âme… Son dernier roman, ou plutôt feuilleton, puisqu’il l’écrivait en live une fois le mois sur le blog, il n’a pu le finir, manquait le dernier chapitre. Alors comme un ultime cadeau ses amis auteur-trices d’Abribus, ont tenu à terminer ce feuilleton en écrivant chacun une fin alternative…Henri aurait adoré et là je suis sûre qu’il a passé sa commande au Père Noel pour les lire et en rire…

Commande auprès d’Abribus ( http://abribus-editions.blogspot.com)

Jean Denis Bonan – Et que Chaque Lame me soit cri – Recueil poétique –

Jean-Denis Bonan est cinéaste, documentariste, plasticien et écrivain. Il a publié son premier recueil poétique, Meutes, en 2021 aux Éditions Abstractions.

Commande sur Amazon ou MP sur la page de l’auteur (https://www.facebook.com/JdBonan)

Joelle Pétillot – recueil de Nouvelles – Editions Fables fertiles

Joëlle Pétillot a publié dans plusieurs revues : Lichen, Reflets du Temps, L’Ardent Pays, Le Capital des mots, La Cause littéraire, Possibles, Poésie première, Incertain Regard, Décharge, Comme en poésie, ARPA Écrits du Nord, Verso, Recours au poème, Traction Brabant. Participation au collectif  « De l’humain pour des migrants », Éditions Jacques Flament.

« Le présent étréci relevait de la même imposture : je ne dors pas vraiment, laisse-moi rêver. » Tout autre chose que la nuit est un ensemble de six récits qui chahutent l’imposture, élargissent le monde, le transmuent de vues qui dévoilent, comme le démiurge muerait la grenouille en ruisseau afin d’attester, simplement, de ce Tout en nous, en tout. Joëlle Pétillot nous offre à lire un ensemble de textes de l’ordre d’une respiration, laquelle vient soulager le lecteur du monde subverti, étriqué. Les voyages que déroule l’auteur nous ouvrent ainsi à des consciences qui se transforment, et l’on se sent tout aussi subrepticement que sûrement happé par ces univers d’êtres traversés, traversants, éveillés à leur intimité – à la nôtre, d’âme en résonance. Le ton, les évènements, y sont graves… ; non, légers… ; non, tristes… ; non, joyeux, facétieux. Joëlle Pétillot, tour à tour, nous enveloppe doucement, nous chamboule gentiment – relie, toujours. L’auteur s’y entend comme peu pour développer cet art subtil visant à éclairer les vivants de nouvelles lueurs, d’une écriture qui s’élabore toujours et plus que jamais finement, vibre d’émotions, tel ce chant attestant que « la magie existe en ce monde ».

Pour en savoir plus : http://www.lacauselitteraire.fr/tout-autre-chose-que-la-nuit-recueil-de-nouvelles-joelle-petillot-par-pierrette-epsztein?fbclid=IwAR1Cu-1-D73LP7hfoIUyN-QiNmeSGRCm5Fi7VSfNrglc3QYSBVvXfXQe_dw

Variations de saison automne-hiver – Patrick Chariez.

Après le magnifique  » le monde dans une goutte  » paru en 2018 et dont le blog vous a offert de nombreux extrait ainsi qu’un article de présentation ( 4 mai 2021 https://ledixvins.blog/2021/05/04/un-auteur-patrick-charriez-trois-ouvrages-et-tout-un-univers-decouvrir/) patrick Charriez vous revient avec un nouveau recueil  » Variations de saison automne-hiver  » à découvrir de toute urgence. Poèmes et textes illustrés de magnifique photos couleurs qui rythment le quotidien poétique et initiatique de l’auteur.

Edéa Nanaki – 50 nuances de perles, recueil de poèmes érotique.

Aprés  » Folle féérie  » son précèdent recueil Edéa nous offre cette fois ci un recueil un poil coquin mais poétiquement..Un cadeau original pour des fêtes en amoureux. Disponible auprès de l’auteur (MP https://www.facebook.com/melanie.staelens.5)

Malheureusement la liste est loin d’etre exhaustive, pardon pour les auteurs et autrices que je n’ai pu mettre à l’honneur, promis, les prochains ce sera vous …

Bonnes fêtes à vous et belles lectures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s