Sylvain Josset (Arkel) – l’océan

l’océan
ce paquet désirable d’eau de mer
diamant de sel et reflets d’éternité
des vagues à déchirer le ciel
je pose un et je retiens dix mille anges
j’ai une passoire pour les écumes
et des baisers de réserve
la plage qui vend ses tapis
des démarchages pour des sortilèges
et coquin de sorts j’en ai plein les poches
je pose dix mille et je retiens ton ange
j’ai vu des arbres nager
et grandir des légendes
dans la poésie des profondeurs
je pose moi et je retiens toi
« Les parures du souvenir »

Photo de Matt Hardy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s