Les pyramides de France : Nice, Bretagne…Carmen Montet

Les pyramides de  France

Une des plus grandes escroqueries intellectuelles, culturelles historiques est de soutenir que seule l’Egypte ancienne a eu des pyramides !

Les pyramides ont fleuri sur toute la planète sur tous les continents à des époques différentes, certes . Elles sont les témoins visibles des civilisations anciennes et des liens qui unissent les différents peuples dans l’Histoire universelle des hommes.

En France, la pyramide Saint- André à Nice

La grande pyramide de Saint-André, au nord-est de Nice sur la Côte d’Azur, vue du côté sud. Elle fait plus de 50 mètres et pouvait donc être considérée comme l’une des plus grandes pyramides découvertes sur le continent européen, semblable à celle de Barnenez en Bretagne, de Guimar aux Canaries et de Monte D’Accoddi en Sardaigne. Un symbole emblématique de l’ancienne civilisation des Natifs européens. Après avoir été utilisée comme carrière de pierres elle fut, inexplicablement démolie définitivement dans les années ’70 pour faire place à un échangeur autoroutier.

« L’histoire ancienne de l’Europe représente les racines de ses peuples. Cependant il semblerait qu’elle soit systématiquement oubliée au profit de la culture romano-chrétienne. Le cas emblématique de la pyramide de Nice en France, qui a été détruite comme d’autres monuments manifestement « gênants » du passé européen «  ( par Giancarlo Barbadoro)

Pourquoi « les portes du passé oublié restent- elle hermétiquement bien fermées ?

L’histoire enseignée à l’école et celle proposée par les médias indique la civilisation Egyptienne comme étant la culture la plus ancienne qui soit apparue sur les rivages de la Méditerranée. Le cliché de l’imaginaire collectif est catégorique. Il contemple des Pharaons vêtus de somptueux habits d’or et des temples magnifiques qui se dressent avec leur histoire sur le sol de l’Afrique du nord, alors que l‘on entrevoit des hordes de barbares vêtus de peaux de bêtes peuplant le continent européen.

Toujours selon ce même cliché, de nombreux siècles plus tard, ce fut l’Empire Romain qui eut la tâche de créer une véritable forme de civilisation en Europe et de l’étendre à tous les pays limitrophes. Ce fut ensuite la révolution chrétienne qui passa le flambeau de l’Empire à Constantin qui se chargera ensuite de créer les fondations du christianisme.

Ainsi l’Histoire officielle , récrite doit répondre à une volonté pour les détenteurs du pouvoirs : monarque ,église, religions, empereur, hiérarchie, président ,spécialistes … d’utiliser ce passé à leurs fins, afin de maintenir les masses dans la plus grande ignorance Ainsi on donnera du crédit qu’aux scientifiques officiels reconnus choisis. Les autres seront mis de coté, ridiculisés, leurs recherches rejetés , .Ils seront éliminés du cercle des spécialistes.

Pourquoi ? Parce que ces chercheurs dérangent : ils poussent loin les portes du savoir en remettent en cause les thèses officielles.

Les arguments invoqués par les autorités : sont que les peuples ne sont pas mûrs et prêts à recevoir de tels enseignements !

Ainsi pour « protéger les peuples d ‘un savoir trop grand, » qu’ils ne pourraient maitriser ,on condamne des masses d’humains à l’ignorance pour leur plus grand bien !

On fait pire encore : on cache les preuves du passé oublié : on enterre à la va- vite les vestiges d’anciennes cités gauloises et romaines on détruit des pyramides. C’est ce qui est arrivé à la grande pyramide de Nice.

La disparition de la grande pyramide de Nice

La grande pyramide de Nice, qui était située à proximité de la petite ville de Saint-André, au nord-est de la ville de Nice sur la Côte d’Azur, a eu droit à un sort bien pire. Il ne reste aucune trace d’elle même si jusque dans les années ’70 elle se dressait majestueusement en témoignage d’événements anciens et de connaissances spirituelles et scientifiques.

La pyramide de Nice pouvait être considérée comme l’une des plus grandes pyramides découvertes sur le continent européen. Un symbole emblématique de l’ancienne civilisation des Natifs européens.

Quelle nation pourrait avoir un intérêt quelconque à détruire un monument de cette importance? À moins qu’il y n’ait eu l’intention de refuser l’existence de liens historiques et idéologiques avec la culture qui l’avait construite.

La pyramide, qui avait été réalisée avec la pose de pierres sèches, et faisait plus de 50-60 mètres de hauteur pour une longueur d’environ 200 mètres, présentait une similitude évidente avec d’autres pyramides européennes, telles que celle de Barnenez en Bretagne et celles de  Güímar sur l’Ile de Ténériffe aux Canaries.

Au sommet de la pyramide avait été construit un grand dolmen, ce qui témoigne des liens avec les monuments mégalithiques présents sur tous les continents.

Sa construction pourrait se situer autour de 4000-3500 avant J-C, l’époque à laquelle on situe également les autres pyramides européennes citées auparavant. La même époque où les Pelasges connus également comme “les peuples de la mer” se sont établis en Europe en abandonnant les terres fertiles du bassin de la Mer Noire qui étaient progressivement envahies par les eaux de la Méditerranée. La pyramide de Saint-André constituait un témoignage historique important de la civilisation européenne qui a vécu sur le continent avant l’apparition de l’Empire Romain et du christianisme.

Cependant, en dépit de son importance, à la fin des années ’70, les autorités locales avaient inexplicablement décrété que la pyramide devait être complètement démolie pour faire place à un échangeur autoroutier à l’Est de la ville de Nice. Du reste, depuis un certain temps déjà son sommet apparaissait comme démoli à cause de l’extraction du matériau avec lequel elle avait été construite comme s’il s’agissait tout simplement d’une sorte de carrière de pierres à laquelle on pouvait facilement avoir accès. On avait même construit en effet sur ses côtés un chemin d’accès pour permettre aux camions d’emporter le matériau. On a construit à coté de l’échangeur à Nice une « pyramide » pour rappeler l’ancienne pyramide détruite !

La pyramide de Bretagne

Golfe du Morbihan : une pyramide engloutie à 23 mètres de profondeur près de l’île Longue

Pré-pyramide de Bretagne à Barnenez et à Dissignac
Autres monuments de construction pyramidale  : tumulus de  Dissignac
 Le concept de construire de façon Pyramidale a  t il été copié  ou  lancé en – 4500 av Jc dans cette zone du monde et non en Egypte comme on aurait pu s’y attendre.

Et si les pyramides d’Egypte étaient bien plus anciennes que l’âge qu’on leur accorde .
Le tumulus de Dissignac est un monument mégalithique situé à environ 5 kilomètres à l’ouest de Saint-Nazaire, dans le département de la Loire-Atlantique. Le site est également appelé la Bosse de la Prière. Construit vers 4500-4000 ans avant J.-C., ce monument probablement funéraire date de la période néolithique et, pour comparaison, est plus ancien que les Pyramides d’Égypte.
D’une circonférence de 120 mètres, il possède un diamètre de 28 mètres et une hauteur supérieure à 3 mètres.
Ce tumulus est composé de deux chambres funéraires. Deux allées parallèles, longues d’environ 11 mètres, mènent chacune à des chambres dolméniques. Les deux entrées étant orientées sud-est, les chambres sont pénétrées par le soleil levant lors du solstice d’hiver. Ces chambres sont recouvertes d’un cairn, constitué d’énormes pierres, de terre et ceinturé par quatre murs concentriques, en pierres sèches, étagés en gradins. Les dalles utilisées pour la construction du tumulus ne proviennent pas du site même, mais ont été déplacées sur 4 kilomètres au moins, depuis la côte où l’on trouve la même sorte de granite.

Tumulus de Dissignac 

Découvert en 1873, le tumulus a fait l’objet de plusieurs fouilles archéologiques (réalisées entre autres par Jean L’Helgouach dans les années 1970-80). Ces fouilles ont permis de déterminer deux étapes dans la construction du tumulus. Vers 4500 avant JC, deux dolmens auraient été construits côte à côte. Puis dans une seconde phase, le monument aurait été agrandi avec l’allongement des couloirs vers 2990 av. J.-C.1. Les fouilles ont également révélé de nombreuses poteries ainsi que des symboles gravés au plafond des chambres. Dans l’une des chambres, une dalle de couverture est ornée de symboles gravés représentant entre autres des crosses et des haches emmanchées. Des symboles similaires sont visibles dans les tombes à couloir du Morbihan. Les poteries retrouvées permettent de penser que le site fut occupé de façon continue entre 4500 et 2500 av. J.-C.

Le cairn de Barnenez (Kerdi Bras en breton) est un monument mégalithique du Néolithique se trouvant au lieu-dit Barnenez dans la commune de Plouezoc’h, sur la côte nord du Finistère, en Bretagne. D’une longueur de 75 m, il est constitué en réalité de deux cairns en pierres sèches accolés, qui recouvrent onze dolmens à couloir. Cet ensemble est le plus grand mausolée mégalithique après celui de Newgrange et, avec le cairn III de Guennoc, le plus vieux monument d’Europe

La construction du cairn primaire témoigne en effet avec le tumulus

Saint-Michel, qui est situé dans le Vannetais, et le site de Bougon, dans le

Poitou, des débuts du mégalithisme atlantique. Elle a lieu vers 4700 avant notre ère (dans l’intervalle entre

5010 et 4400 avant notre ère),soit quelque 2 100 ans avant la plus ancienne pyramide d’Égypte et environ

7 000 ans après les débuts de l’architecture

domestique qui ont été observés au Moyen-Orient chez les Natoufiens 

de Mallaha, 5 000 ans après l’érection du premier temple monumental en Anatolie et 3 600 ans

après celle de la tour de Jéricho en Cisjordanie

P S  :A supposer que les pyramides d’Egypte soient bien plus anciennes qu’oncle dit vielles de -10 000 ou _8000 ans , ces monuments mégalithiques seraient des copies , des copies d’architecture laissées par les anciens bâtisseurs !

 source Wikipédia-Bretagne secrets

Suite à la modification du climat, le niveau  des eaux est monté de 7 à 8 mètres  dans des temps très reculés , parce qu’avant le golfe était une vaste plaine.  La montée des eaux a été plus importante . C’est ce qui explique la pyramide a été engloutie tout comme les terres environnantes  La question de taille est pourquoi cette pyramide qui était  si bien connue  depuis longtemps n’a  t elle pas fiât l’objet de recherches ? Quel âge a cette pyramide ? Quels sont les signes inscrits sur ses parois ? le triangle ? et encore ?

Tag(s) : #les portes du passé oublié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s