Ahmed El Fazazi – 1955-2022

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris hier le décès de notre ami Ahmed El Fazazi. Ahmed c’était l’amour d’un pays, son Maroc, son Atlas…Humain, ouvert respectueux, il avait toujours un petit mot pour remercier, pour saluer…Ses poèmes resteront pour nous rappeler l’homme qu’il fut, nous ne l’oublierons pas…Que le ciel te conduise à la vie éternelle, mon ami

Les oiseaux migrateurs…

On m’a souvent parlé

D’un peuple d’oiseaux

Vivant en harmonie

Dans un pays merveilleux

Au-delà des océans

Mais un jour

En me promenant dans mes déserts

J’ai découvert ses empreintes

Sur les dunes

Alors

Je me suis demandé

Qu’il se peut que ce soit

Le même peuple d’oiseaux

Ayant vécu ici

Mais qu’un jour

Il a migré librement

Au-delà des mers

Au-delà des déserts…

Ahmed El Fazazi-« L’ivre des sables »-Z4 EDITIONS. Mars 2021. France.

Mes frères des rives et des rivages
Mes frères d’ici ou d’ailleurs
Mes frères de l’ocre, des dunes et du sable
Mes frères de la jungle et du désert
Mes frères de l’argile et de la pierre taillée
Mes frères du pain nu et de l’eau salée
Mes frères du dromadaire et du cheval
Mes frères des canots et des pirogues
Mes frères de la joie et de la souffrance
Mes frères du langage psalmodié du bout des lèvres
Mes frères de voyage et des traversées périlleuses
Mes frères de la vie que l’on malmène
Mes frères du sein qui nous enfante
Mes frères du toit qui nous rassemble
Mes frères d’accueil et de cœur
Ah ! Mes chers frères et sœurs de l’humanité
Vous êtes si précieux à mes yeux. Je vous aime !…

« Sur l »Atlas les mots » Collection «Les 4 saisons» dirigée par le poète écrivain Pierre Lepère. Z4 éditions/Février Daniel Ziv , 2020. France.

Tizi N’Test

Oasis, je suis désert de soif

Oasis sont tes lèvres

où je reste bouche bée

ouvert à toutes les tempêtes

du désert

tes yeux

points d’eau

tes seins

sont dunes

au coeur d’un désert brûlant

et ton corps

puits profond

calciné par le soleil

oasis, j’ai soif !

Au plus profond des déserts
Siège de tous les silences
J’ai contemplé la misère du monde
Et les soupirs des pauvres
Entre les dunes de sable
J’ai écouté mon cœur
Mon âme a retrouvé son océan de calme
Et ses flots ont apaisé mon corps
Et sur le sable assoiffé
J’ai tracé ton nom
Homme.
Collection «Les 4 saisons» dirigée par le poète écrivain Pierre Lepère . Z4 éditions/Février2020 France. Gérée par Daniel Ziv.

Photo : désert dans la région de Tata(Toug Rih), sud-ouest du Maroc. 15 octobre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s