Jacqueline Fischer :Du bon usage de la langue française -En plein dans le but !

BUT/ BUTTE.

Cet enfant est  » en but  » aux moqueries et insultes de ses camarades. NON : il est  » en butte  » aux moqueries et insultes de ses camarades qu’on voit parfois écrit bute (ce qui serait plus logique si on fait dériver du sens de buter en, fait la butte, à ce sens, désigne le tertre où on plaçait une cible pour qu’elle soit plus visible).

Les verbes buter et butter sont aussi source de confusions.
Un matin, à la lecture de mon hebdomadaire favori. Je…bute sur cette phrase, imputée à une sémiologue : Nous  » buttons « sur un paradoxe. Au sens de se heurter à, ce qui est le cas ici, on bute sur quelque chose Donc on doit écrire :  » Nous butons sur un paradoxe « 
Le paradoxe ici serait d’être spécialiste de la langue-en tant qu’ensemble de signes- et de «  buter sur  » des difficultés au point de signifier autre chose que ce qu’on souhaite mais soyons indulgents, il peut s’agir d’une coquille.
En revanche si on construit un amas en forme de butte, on butte (les asperges, les poireaux).
Et en langage familier, on « bute » ou on « butte » quelqu’un au sens de le tuer. Le Larousse atteste les deux orthographes.
Ne buttons/butons donc pas la langue française !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s