Jean Diharsce-Je ne renonce pas

Dessus la chaise
Sur son califourchon
J’enrobe les mémoires
À regarder la mer

Il fait un temps de tout
Je me fais oiseleur
J’obstine l’aventure
Je n’y vieillirai pas

J’ai ôté de mes poches
Tous les petits cailloux
Qui y faisaient blessure
Ou simplement barrage

Je vais où sont les songes
Mais je ne rêve pas
L’horizon de ma tête
Ne se négocie pas

S’il faut aller là-bas
Je marcherai sur l’eau
La chaise sur mon dos
Pour reposer plus loin

Le temps n’y pourra rien
Je ne renonce pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s