Almanach Vermot 1921 – Les petits métiers d’hier –


LE DÉGUSTATEUR DE TABAC

C’est un personnage correctement vêtu, l’air grave, comme il convient à tout fonctionnaire, et qui emploie ses journées à fumer cigares et cigarettes sans oublier la pipe démocratique.

De neuf heures du matin à neuf heures du soir il ne cesse de fumer, ou, pour mieux dire, de déguster les différentes variétés de tabac, que met en vente la Régie.

Fonctionnaire du ministère des Finances, ce fumeur intrépide exerce sa mission dans une pièce, sobrement meublée, de la manufacture nationale des tabacs de Reuilly. Il doit se rendre compte à la fois de la saveur, du goût, de l’arôme et du degré de combustibilité de chaque qualité de tabac.

La profession, comme on le voit, est délicate. D’ailleurs elle n’est pas à la portée du premier quidam venu. Les dégustateurs de tabac, ils sont au nombre de six, sont recrutés plus spécialement parmi les ingénieurs de la manufacture de l’État. Fumer toute la journée entraîne naturellement une sécheresse de la bouche. Pour combattre cet inconvénient, le dégustateur a constamment à sa disposition un excellent café dont il boit de temps à autre quelques gorgées.

Eh ! Mais voilà un métier qui ne doit pas être des plus désagréables… Surtout si on est fumeur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s