Les contes de Carmen Montet – L’arbre qui donnait tous les fruits

C’était peu de temps après la création de la terre. Des forets géantes recouvraient la planète. Les hommes, les enfants, peuplaient les rivages, les plaines. Ils découvraient la culture et l’élevage. Ils avaient vécu de pêche, de chasse et de cueillette.

C’était en ces temps-là que sur les arbres poussaient des fleurs multicolores et des quantités de fruits différents. Ces arbres fruitiers étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Ils donnaient plusieurs fruits à la fois.

Les cerisiers donnaient autant de cerises que d’abricots et de pêches, et de pommes et de poires…

Après ces belles cueillettes, les hommes toujours avides et insatisfaits provoquèrent un magicien :

-Serais -tu capable de faire apparaître un arbre qui à lui seul porterait tous les fruits ?

Le mage accepta naïvement le défit et fit sortir de terre un arbre chargé des fruits du monde.

Cet arbre extraordinaire n’avait que cinq grosses branches avec neuf fruits chacune : la plus grosse portait un melon, une pastèque, une pomme, un ananas, une grenade, une noix de coco, une orange, une grenade, une mangue.

La seconde, moins chargée, proposait un citron, une figue, un coing, une banane, un litchi, une papaye, un kaki, un raisin, une mirabelle.

La troisième offrait un kiwi, une fraise, une clémentine, une mandarine, un apitoya, un brugnon, une poire, une prune, un pruneau.

Quant à la dernière branche, la quatrième, elle était la plus légère compte tenu de ses petits fruits avec  une framboise, un cassis, une mûre, une myrtille, une noisette, une datte, une châtaigne, une olive, un marron.

Cependant, les hommes ne furent pas assez sages et généreux pour apprécier ce beau cadeau et se partager équitablement les fruits …

Ils se querellèrent, certains voulant tous prendre et rien donner aux autres. Les hommes les plus grands et les plus forts s’accaparèrent de tous les fruits et laissèrent aux moins forts, aux enfants, aux petits, les fruits tombés à terre, écrasés, abimés ou pourris !

Femmes, enfants, faibles, petits, allèrent se plaindre aux fées, aux magiciens et aux dieux furieux d’un tel comportement :

-Fort bien ! Dit le Dieu de la création. Les arbres aux multifruits seront bannis à jamais des jardins et de la Terre et du jardin d’Eden !

-Ne poussera sur un arbre fruitier qu’une seule espèce de fruits !

-Certains fruits devront être plantés dans la terre et nécessiteront un travail pour que l’homme puisse en bénéficier !

-d’autres fruits se frayeront un chemin parmi les ronces,

-d’autres se dissimuleront dans les forets, sous des feuilles,

– Les arbres fruitiers nécessiteront une plantation, un entretien avant de donner leurs fruits. Ils pourront cependant être victimes du froid, du gel, de la sécheresse, de la grêle….

-pour le  raisin, il faudra faire pousser des vignes sur des coteaux ensoleillées et s’en occuper …

-Enfin, tous les fruits ne pousseront plus dans tous les pays de la terre : certains pousseront uniquement dans des régions chaudes, d’autres dans des contrées pluvieuses ou tempérées.

Et un vent terrible se leva et balaya, les arbres multifruits, dispersant aux quatre coins de la planète leurs semences, leurs plants, et leurs fruits, de sorte qu’on ne trouve plus dans les pays tempérés de l’hémisphère nord les fruits exotiques, et qu’en Australie on ne retrouve plus les fruits de l’Europe et de l’Asie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s