Elisa Ka – recueil Babel – extrait



Dans mes veines
S’écoulent en-corps
À l’infime
Les voix frelatées
D’un temps
de Nous
Qui se ramasse
À l’appel
D’une mémoire
Figée
Dans l’angle mort
Des amours infidèles

BaBeL

Peinture Catherine Reineke-Manry

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s