Laurent Ivaldi – Au delà de la mer


La mer file loin, l’horizon file loin.
Rien ne les arrête, pas même le mur du ciel.
Je vois si loin face à la mer.
Bien plus loin que les îles lointaines.
Bien plus loin que des rivages inconnus.
Bien plus loin que la terre.
Bien plus loin que le jour.
Bien plus loin que la nuit.
Je vois des étoiles, et des mondes par milliards

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s