Du bon usage de la langue française -Jacqueline Fischer – Si on allait se balader ?

Les blogs sont inondés de « j’ai fait une super  » ballade « à vélo.

NON : à ce sens de promenade c’est une balade

La ballade correspond à une forme poétique fixe qu’on peut trouver par exemple dans la célèbre Ballade des pendus de François Villon et par extension de sens dans pas mal de chansons qui en respectent l’esprit plus que la forme.

Jean Molinet

La forme a été fixée par Jean Molinet. Nous avons tous en tête dans son Art de la Rhétorique en 1493 : « Ballade commune doit avoir refrain et trois couplets et l’envoi au prince » et « chaque couplet par rigueur d’examen doit avoir autant de lignes que le refrain contient de syllabes »(.Source Wikipedia)

En général, le verbe se balader, lui, est écrit plus correctement avec un seul L, sans doute parce qu’il n’a pas d’homonyme direct.

Pour les curieux :

En fait, les deux mots remontent à la même étymologie d’un verbe baller qui signifiait sauter, danser et qui a donné le nom baladin avec un seul L ou plus récemment baladeur.

De l’idée de danse est venue celle de la forme poétique intitulée ballade qui à l’origine était chanson accompagnant des rondes avant de se fixer sous sa signification actuelle.

La balle c’est comme disent nos psychopédagogues un « référentiel bondissant » et évidemment elle saute ! Pourtant, son étymologie est différente (et compliquée). Donc un baladin qui est souvent aussi souvent un enfant de la balle (enfant de maître d’un jeu de paume, à l’origine)  jongle …. avec deux familles de mots !.

 Sources Littré- Larousse. Wikipedia etc. !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s