Les portes du passé oublié – Les pyramides de Grèce sont plus anciennes que celles d’Egypte – Carmen Montet

Les pyramides de Grèce plus anciennes que celles d’Egypte
 

Mère de la philosophie, des mathématiques et des arts, la civilisation grecque serait en réalité encore plus avancée que ce que l’on pense.

Des archéologues menant des fouilles sur l’île de Keros ont découvert deux éléments inattendus : une structure pyramidale et des traces de métal. Deux éléments qui remettent en cause le savoir de la civilisation grecque.

Il y aurait 16 pyramides en Grèce

LA PYRAMIDE DE HELLENIKON

La pyramide de Hellenikon est située près du village d’Argolis, date de construction approximativement de 2720 avant J. C., antérieure à la première pyramide égyptienne d’ au moins 100 ans. L’Académie d’Athènes a publié les résultats de la datation de la pyramide Hellenikon (02/09/1995).

Les mesures ont été effectuées par le Laboratoire d’archéométrie à Dimokritos Institut Resarch à Athènes et par le laboratoire de datation nucléaire du département de physique de l’Université de Edinbourgh en Ecosse. La méthode de la thermoluminescence optique a été utilisée avec des échantillons de dattiers pris de la pyramide.

Il a été déterminé que la pyramide a été érigée vers 2720 avant J.-C. Il faut noter que, d’après ces résultats, la pyramide Hellenikon est antérieure, d’au moins 100 ans, à la plus ancienne pyramide égyptienne (Djoser – 2620 BC) et de 170 ans, pour la Grande Pyramide de Khéops (Khufu – 2550 avant JC).

Avec une évaluation un peu plus conservatrice, la période de construction de la pyramide Hellenikon était de 2730 ± 720 avant J.-C. et pour celle de Ligourio de 2260 ± 710 av. J.-C

PYRAMIDE DE CHANIA

La structure unique est un cône monolithique creusé dans un énorme rocher.

Cette pyramide est située dans le sud de la région de Chania, en Crête, à une altitude de 290 m au-dessus de niveau de la mer. Elle fait approximativement 8.5 mètres de haut avec une circonférence de 29 mètres

L’existence de cette structure est largement inconnue du grand public et n’a jamais été étudiée d’aucune façon. Son âge et les utilisations possibles n’ont pas été constatées. On pense, cependant, qu’il a la structure d’une certaine antiquité préhistorique considérable.

PYRAMIDE de l’ILE de TAYGÈTE

Ces structures rocheuses font encore l’objet de controverses quant à savoir si elles sont d’occurrences synthétiques ou naturelles. Certains chercheurs sont convaincus que cette structure, qui se trouve sur l’un des sommets du mont Taygète (Sparte, Grece), a été sculptée par la main de l’homme, dans la haute antiquité, pour former cette pyramide. D’autres estiment toutefois que ce n’est rien mais une formation rocheuse naturelle

Les visiteurs de ce domaine, néanmoins, sont surpris par le brusque changement dans la texture de la surface de la roche près de la base de la «pyramide. Il est très frappant de constater la texture lisse de la surface de la roche au-dessus du niveau de base de la « pyramide » par rapport au terrain environnant en dessous. Aucun mécanisme d’érosion n’a été suggéré (à ce jour) qui pourrait créer cette forme naturellement. Particulièrement curieux sont les ombres étranges exprimées à l’aube et au coucher du soleil. Il est étrange aussi de constater qu’il y a une soeur jumelle de cette structure sur le Mt Kailash au Tibet !

PYRAMIDE géante de l’ILE de KEFANOLIA

Peu d’éléments sur ce mastodonte

PYRAMIDE DE LIGOURION

Sa base a des dimensions approximatives de 14 x 12 mètres et elle a été datée à environ 2100 avant JC avec la méthode de thermoluminescence. Malheureusement elle a presque totalement disparu, ses blocs de pierre ont été pillé par les gens du pays. Certains de ses blocs de grès ont été employés pour construire les murs de l’ église voisine.

La pyramide de Lygourion ou pyramide de Ligourio (grec moderne : Πυραμίδα του Λυγουριού) est un vestige archéologique de la Grèce antique, situé à 200 m au nord-ouest du village de Lygourion (ou Ligourio), en Argolide, dans le Péloponnèse, en Grèce, au pied du mont Arachnaeum, non loin du site d’Epidaure anciens.

PYRAMIDE de l’ILE de NAXOX

Cette ile des Cyclades avait une civilisation très avancée. Naxos fut habitée dès le quatrième millénaire avant notre ère 4000 ans avant Jésus Christ, plus ancien que les temples de l’Égypte ancienne. Les premières traces d’occupation ont été découvertes dans la « grotte de Zeus », sur le mont Zas

Sa population, nombreuse, était répartie dans de petits habitats, sur le côté abrupt et moins fertile, mais mieux défendable, de l’île (l’est et le sud), en contact avec l’archipel des petites Cyclades comme à Panormos. Un des habitats les mieux connus est celui de Grotta, à côté de Náxos. Il a donné son nom à l’une des périodes de la civilisation cycladique, le Cycladique Ancien I (3200 – 2800) dite « Grotta-Pélos ». Il était de type proto-urbain avec :

– des maisons carrées soigneusement construites.

-Une céramique très riche

De nombreuses nécropoles

 – un art très raffiné livrant des vases en marbre et des poteries, des objets en métal et des « idoles

cycladiques. L’île, au croisement des routes commerciales de l’Égée, était prospère grâce à son marbre et à son émeri

Selon Hérodote, Naxos surpassait alors « toutes les autres îles en prospérité ».

 Elle exprima sa puissance par une « politique d’Apollon », centrée sur Délos, où elle construisit de nombreux bâtiments et où elle offrit la célèbre terrasse des lions. Elle se montra aussi à Delphes avec le sphinx des Naxiens.

Elle installa le culte d’Apollon sur Amorgos et dans le sanctuaire béotien de Ptoïon

Ce dieu fut aussi alors associé au culte de Demeter sur le site naxiote d’Yria (ou Gyroulas), près de Sangrí. Et au même moment, la construction d’un grand temple dédié à Apollon commença sur l’îlot de Palatia dans le port de l’actuelle Chóra. Seule la grande porte monumentale subsiste de nos jours : elle constitue le principal symbole de Naxos.

​​​​​Mais sur sa pyramide, nous n’avons aucun élément.

Liste des pyramides grecques et leur situation géographique

LIGURIONEPIDAURUS
DALAMANARAEPIDAURUS
AmfionTHÈBES
KAMPIASNEA EPIDAURUS
SikionARGUS
VIGLAFIONLAKONIA
CANÉECRETE
HeraclionCRETE
TaygetouLAKONIA

Datation et orientation

à proximité des deux pyramides à Helenikon et Ligurio, des restes funéraires ont été découverts. L’orientation astronomique du long couloir d’entrée a été trouvée liée à l’ouverture de la ceinture d’Orion survenant vers 2000-2400 av. J.-C-. de 2000 à 2500 av.J.-C.- 3000 ± 250 avant JC et 660 ± 200 avant JC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s