Patricia Ligouis Fort – Je ne sais si c’est l’été qui fut trop long…

Je ne sais si c’est l’été
Qui fut trop long
Ou son contraire
Si sa douceur me fut amère
Ou le contraire
Je cherche un endroit à cet enfer
Prier encore un St Espère
Sans connaître le jour où il opère
Je ne sais pas si c’est l’été
Qui fut trop long
Ou son contraire
Je remonte le courant à l’envers
Ferme les yeux, le cœur grand ouvert
J’épuise mes forces
J’épuise mes vers
Mais chacun nage vers son estuaire
Je ne sais pas si c’est l’été
Qui fut trop long
Ou son contraire
Si il y a un sens à cette affaire
Ou le contraire
Larguer mes rêves interstellaires
La rivière ne coule jamais à l’envers
Personne ne dira le contraire
Une ondée passagère
Je retourne à la rivière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s