Nicole Milhac – CALLIGRAPHIER LA VIE

Les chants désespérés ne le sont pas
Tant que la haine ne prévaut pas.
Caresse-moi mon amour
Avec gravité et tendresse.
Il faut chanter pour la beauté
Et … aimer contre tout espoir.

Un artiste est toujours un amoureux :
Le contempler à l’œuvre, en train de
Se mesurer à sa toile ou à sa table,
Vous suffira à tout comprendre.
Chaque mot tracé est une caresse.
Chaque coup de pinceau aussi

Ceux qui tuent la vie ne le font
Même pas exprès. On les a tués avant,
Je suppose … Et terriblement écrabouillés
Mais ils vous tuent aussi ici maintenant !
Au moins un peu. Et leur haine noire aussi.
Mais quoi faire ? À part leur donner l’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s