Eric Costan -Et si je tombais de toi

Et si je tombais de toi
deux secondes
comme ça dans le vent
comme le blanc de la robe se sépare de la jambe
comme le son
entre deux silences
fuit
comme le rêve sème ses cailloux
Je serai voile abattue lors des tempêtes
pluie noire d’un orage
bras mort en été
clair-obscur
Tiens-moi

Photo Julie Ladret

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s