Carnet de transit-Carole Dailly – Manque de temps, manque de tant …

Aujourd’hui Johanne me parle du temps qui passe trop vite. Elle me dit qu’in utero, elle devait déjà s’en douter parce qu’elle est née quinze jours avant terme. Et dire non à un cocon bien douillet, ça ne lui ressemble pas du tout. Il n’y a donc pas d’autre explication : elle avait essayé de grappiller quinze jours.

Quinze jours. C’est peu, mais c’est toujours ça en plus. Ou pas en moins.

Aujourd’hui, elle estime avoir déjà épuisé le bonus.

Mal du siècle ou mal atemporel ? Et maintenant que nous avons fait l’expérience du temps libre et découvert qu’il existe autre chose que le travail et la télévision, il ne s’endiguera pas ça comme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s