Henri Baron – AUBE ANTECANICULAIRE

Dans l’encore frais silence de l’aube
endormie
seul est audible le concert des merles
entrecoupé des railleries des pies
et des sarcasmes des corneilles
Alors
commence le ballet sonore des martinets
dans l’azur fluide
vertigineux
Un balayeur
ouvre une vanne
un torrent ricoche sur les bordures.
son balai va et vient
chassant les mégots
et les poumons goudronnés
Entre les plis du rideau d’en face
les ombres saccadées
laissent deviner
un énervant retard à venir
Un bus passe à vide
dans un soufflement
Les talons d’une matinale
qu’on devine en robe légère
rythment l’ensemble
crescendo decrescendo
La boulangerie de l’angle parfume
l’air immobile
assoupi
s’y s’amoncèlent déjà les particules
La ville
peu à peu
se désensommeille
Un jeune costumé
trottine
raide
en parlant si fort à personne que le macadam résonne
et frémit
Les volets se referment en claquant
pour échapper pense-t-on
à la canicule annoncée
la belle m’esquive
La rue s’ensoleille
il n’est aucun arbre à offrir son feuillage
Sous l’abribus
on commente matin
les poubelles qui débordent
la grève
la campagne
un vieux précoce s’énerve
pressé comme un macron
un plus vieux s’èRhaiNise
au passage d’un voile en étendard
une plus verte mutine murmure à peine
il n’est pas question de se soumettre
aux emmarcheurs
inesthètes
agitateurs de chiffons
moins encore aux rassembleurs de raclures de siphons
Leur fracas
celui qui change de trottoir
par vagues laborieuses
– il faut bien s’aliéner –
remplace la musique
des pots d’échappement
moteurs
et même avertisseurs
jouent trois fois les coqs
Mon crayon s’engourdit
s’englue
moite
je m’étourdis
de penser à toi
et ton parfum s’élève
Tu m’essouffles
Il fera bientôt fournaise
le beau repassera
Autobiopoèmes, Fluctuat nec mergitur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s