Carmen Penn Ar Run – Reste à côté de moi

Reste à côté de moi
dans la présence à l’oubli
auprès de ma chair, vivante
soumise à l’impuissance.
Reste à côté de moi
même si mon regard est de fer
même si mon désir de parole aboie dans le silence
même si, à la source de mon être, tout m’indiffère.
Reste à côté de moi
dans ce monde où l’hébétude frappe à corps et à cri
où s’embrouillent mes délires aux bribes des souvenirs
Sois un pilier. Demeure droite. Ma fille.
— Il ne sert à rien de le dire. Pourquoi écris-tu ? Reste à côté de moi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s