Haïkus -Kobayashi Issa

Pluie de printemps
Au portail
Le canard clopine.

Des érables d’automne
Je m’approche –
La solitude me prend

Couvert de papillons
L’arbre mort
Est en fleurs !

Rien qui m’appartienne
Sinon la paix du cœur
Et la fraîcheur de l’air.

Oie, oie sauvage
Tu l’as fait à quel âge
Ton premier voyage ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s