Conseil de poète à poète – Jean Saint Vil


Si tu crées le poème
Tu es un inventeur
Peut-être anonyme
Jusqu’à ton dernier jour
Tu as le droit de lui donner
Des ailes pour s’envoler
Pour l’éternité
Et même pour faire
N fois le tour du monde
Tu as aussi le droit de lui donner
Un acte de naissance
Ou même une date d’expiration
Si tu juges à tort ou à raison

Qu’il ne tient pas la route

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s