Sophie Ducasse -La vie reprend sur les bords du Tarn

La vie reprend sur les bords
du Tarn
Sous quelques feuilles vertes et rouges se joue
l’amour à haut bruit
aimanté à l’appel du fleuve tranquille
Si surprise par ses reflets je ne pense plus
je ne bouge plus
je respire à peine comme
pour ne plus perdre une seule seconde de ce ballet étrange :
une foule de gloussements
des battements de coeurs forts
comme une ville entière
qui exulte
Et enfin
trouver dans l’instant suspendu de ces moments fragiles
un bonheur
indélébile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s