La vie d’avant -Ismaël Cissé

La vie d’avant.
Au fond de ce pays,
Existe-t-il cet homme,
Celui ayant une âme
Un cœur et un cerveau
Pour reparaître l’histoire,
Ou l’histoire de l’histoire
D’où l’homme était humain
Et l’arme à feu, les dessins
D’où l’amour était un soleil
Avec des éclats sans pareil
Je parle de ce longtemps
Ce temps avant ce temps
Là où, mes grands-parents
En plus des tiens, faisaient
De l’amour l’arme de la paix.
Et qu’on ne connaissait guère
La guerre, mère de la terreur.
Je parle de cette longue date
Qui est partie sans laisser de trace ;
La date où, la vie était un trésor
Plus cher que le diamant et l’or
Où la main vivait dans la main
Et l’humain était prêt pour l’humain.
Où l’homme vivait à peu près cent ans
Sans avoir aperçu la mort
Sans avoir hébergé la peur dans son corps.

(Ismaël le poète)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s