Les pyramides des iles Canaries -Carmen Montet

Les pyramides des iles Canaries

Tenerife possède de nombreux sites archéologiques, mais celui des Pyramides de Güimar est sans aucun doute le plus énigmatique.

Les Pyramides de Güímar ne sont plus que six à l’heure actuelle (elles étaient neuf au départ) car les autres, considérées en 1800 comme des tas de cailloux sans aucune valeur, ont été détruites suite à l’utilisation du matériau pierreux avec lequel elles avaient été construites.

Les pyramides de Güímar se trouvent dans le village de  Güímar situé sur la côte est de l’île de Tenerife, de l’archipel des Îles Canaries en Espagne. Il y a six pyramides à marches, dont l’origine est inconnue. 

La thèse officielle

Depuis longtemps, les archéologues pensent que les pyramides ont été bâties par des agriculteurs en entassant aux lisières de leurs champs les pierres trouvées en traçant les sillons, ce qui est une pratique ancienne aux îles Canaries. Des témoignages d’habitants et d’anciennes photographies indiquent l’existence de plusieurs pyramides sur l’île, mais les pierres qui les constituaient ont servi ultérieurement à la construction d’habitations et pour la culture des bananes.

La ville de Güímar ne contient plus que six des neuf pyramides qu’elle comptait auparavant. Un acte de vente datant de 1854 de la propriété abritant les pyramides n’en fait nulle mention ; elles apparaissent seulement sur un acte de division datant de 1881.

La thèse  officielle, ce que l’on lit sur les sites des gouvernements : « Il est donc probable qu’elles ont été construites entre ces deux dates et seraient liées à la mise en exploitation de terres pour l’élevage profitable de la cochenille teinturière, alors en expansion aux Canaries ».

Pourquoi les paysans ont-ils construit neuf pyramides ? C’est aberrant !​​​​​​​

Nous récusons cette thèse. Des chercheurs, les premiers, se sont dressés contre ces fausses vérités qui enterrent la vérité.

Les conclusions des chercheurs

Thor Heyerdhal qui occupa une grande partie de sa vie à l’étude des origines culturelles des anciennes civilisations au niveau mondial, examina consciencieusement les structures de Güimar. Leur ressemblance à celles de Sicile, de Mexico, de Mésopotamie, de Polynésie et du Pérou mena le chercheur à séjourner à Ténériffe pour les étudier sur le terrain.

Heyerdahl associait l’existence de ces pyramides à des civilisations anciennes, soutenant que les détails de construction des pyramides ressemblent aux principes architecturaux employés dans le Vieux et le Nouveau Monde et qu’elles ne pouvaient donc pas être le produit d’un simple amas de pierres.

En 1991, une équipe formée par des archéologues de l’Université de La Laguna (Tenerife) et de la fondation FERCO réalisa les premières fouilles sur un espace situé entre deux des pyramides qui confirment le complexe principal. Cette campagne archéologique a obtenu une série de matériaux de la moitié du XIXᵉ siècle. Parallèlement, des chercheurs de l’Institut d’Astrophysique des Canaries menèrent une étude sur les caractéristiques archéo-astronomiques de ces édifications. Ces recherches démontrèrent que les pyramides sont orientées astronomiquement vers les solstices d’été et d’hiver.     

Penchons-nous sur ces pyramides

Des chercheurs ont noté :

En 1991, Belmonte, Esteban y Aparicio, chercheurs de l’Institut d’Astrophysique des Canaries, découvrent que le complexe principal des pyramides est orienté astronomiquement.

« …L’axe principal de ce complexe pointe d’un côté dans la direction du coucher du soleil le jour du solstice d’été, tandis que d’autres murs sont orientés vers le lever du soleil le jour du solstice d’hiver. « 

Mais ces orientations astronomiques ne constituent pas une preuve de l’origine précolombienne des pyramides pour les autorités officielles

Alors faut-il les croire quand ils nous disent que des paysans auraient eux-mêmes dressé de tels monuments imposants nécessitant des connaissances astronomiques très poussées et très pointues pour pouvoir jardiner à leur aise ? Cela prête à rire et à prendre les gens pour des idiots ou des niais !

Incohérence !

Autres incohérences : pourquoi avoir construit de tels monuments ? Si de tels édifices avaient été dressés au XIXe, on en aurait eu des échos, des traces écrites, des preuves, des témoignages, des commentaires ! Rien de cela ! Et pourquoi avoir au XIXe siècle bâti des pyramides face à la mer ?

Orientation

En étudiant d’un peu plus prés ces édifices, il se rend compte qu’ils sont très précisément orientés nord-sud, exactement sur l’axe du solstice d’été.

La construction

Ce sont des pierres travaillées et taillées mathématiquement.

En 1991, le célèbre explorateur, anthropologue et écrivain norvégien Thor Heyerdahl (connu pour sa traversée et ses travaux sur le Kon-Tiki) étudia les pyramides et découvrit qu’elles ne pouvaient pas être formées de pierres mises au hasard. Par exemple, les pierres situées aux angles des pyramides montrent des marques dues à l’homme et le sol a été surélevé avant la construction des pyramides.

Les pierres ne proviennent pas des champs environnants mais de roches volcaniques. Toutes les pyramides ont des escaliers, permettant l’accès aux plates-formes situées au sommet

Des bornes, sur la route de l’Atlantique ?

Heyerdahl postule que les Canaries servaient de base pour les navires naviguant entre la Méditerranée et l’Amérique. La route la plus rapide entre ces deux régions passait par les Canaries. Christophe Colomb l’empruntait notamment. Heyerdahl fit la démonstration que la navigation était possible à l’époque entre l’Afrique du Nord et les Caraïbes. Il navigua entre le Maroc et la Barbade avec un bateau en Papyrus Ra II, imitation partielle d’antiques navires égyptiens. Cela pourrait infirmer la théorie selon laquelle les vaisseaux construits avant Christophe Colomb ne pouvaient pas traverser l’Atlantique.

Malgré ces découvertes, Heyerdahl ne put déterminer ni l’âge des pyramides, ni l’identité de leur constructeur. Il propose un lien entre ces pyramides et celles d’Amérique du Sud.
Cela va tout à fait dans le sens des recherches qu’il avait menées jusque-là, le point d’orgue ayant été la fameuse traversée du Pacifique par le Kon Tiki en 1948 qui lui a permis de prouver que la traversée des océans était possible avec une embarcation faite de balsa.

Les pyramides seraient des marqueurs du temps et des centres d’observation astronomique

Chaque 21 juin, en se plaçant au sommet des pyramides, on peut observer le rare phénomène de double coucher du soleil. Ce jour-là, l’astre se couche dans l’alignement des pyramides derrière une crête dénommée  » la Caldera de Pedro Gil  » pour réapparaître quelques instants plus tard à travers une ouverture rocheuse.
Ceci confère alors aux pyramides la double fonction de marqueur du solstice et d’observatoire astronomique.

Conclusion

 Alors qu’est-ce donc que ces constructions qui font autant parler d’elles ?
1-Des amas de pierres montées par les paysans incultes pour déblayer leurs champs et  faire sécher des fruits ?

2-Des constructions datant de la second-e moitié du XIXe siècle commandées par un « franc mâcon «  qui avait acquis les terrains sur lesquels reposaient les pyramides ? Étrangement, personne n’a fait mention de ces constructions très spéciales à l’époque, même si les pyramides étaient à la mode et la franc-maçonnerie en plein développement !

3-Ou des observatoires astronomiques, des marqueurs de l’espace et du temps et des lieux de cultes de civilisations plus anciennes ?

Un rappel de civilisation engloutie comme l’Atlantide, située non loin des Acores, et des Canaries ?

Des Atlantes rescapés du grand cataclysme (en admettant que l’Atlantide se trouvait dans l’Atlantique non loin des Acores), auraient pu émigrer sur les iles proches, Acores et Canaries emportant avec eux leur savoir-faire, leur culture, leur technique parfaite de construction … Savants, ingénieurs, mathématiciens, poètes, prêtres auraient pu faire partie du grand voyage de l’exil.

Des iles, Acores, Canaries, ils auraient continu leur migration vers l’ouest en traversant l’Atlantique, vers l’est en débarquant en Afrique du Nord. De là ils auraient pu se diviser vers le nord et aller en Espagne, en France, en Bretagne… Vers le Sud (Soudan, Nubie) et vers l’Est : Afrique, Égypte, apportant aux peuples autochtones primitifs leurs techniques, leurs savoirs, leurs civilisations.

Sont ils à l’origine des premières pyramides qu’aucun ingénieur, architecte d’aujourd’hui n’est capable de réaliser ?

Ces ingénieurs très savants avaient bâti des pyramides qu’aucun séisme ni tremblement de terre n’altérerait. Ils connaissaient  » la sismologie « , science toute nouvelle.

Y aurait- il un cercle terrestre des pyramides ou des cercles  ?

Les pyramides se situent sur tout le globe du Mexique, au Pérou au Guatemala, en Indonésie… : vers l’est, Canaries, de France, Bretagne, d’Italie, de Bosnie, d’Égypte, d’Inde, de Chine…

Aujourd’hui le mystère reste entier …

En 1998, Thor a ouvert les portes de l’endroit et aujourd’hui à côté des pyramides, un petit musée expliquant les thèses de cet archéologue norvégien passionné est érigé.
 Avant la conquête espagnole, l’île de Tenerife était  divisée en neuf royaumes appelés menceyatos. Chacun avait un roi : neuf royaumes neuf rois et par hasard…. neuf pyramides !

Ce que nous pensons : c’est que l’acquéreur du terrain des pyramides, ce franc-maçon connaissait l’origine, l’histoire de ces pyramides. Après avoir vu trois d’entre elles démolies, a-t-il voulu sauver les six autres en achetant le terrain, pour lui ou pour la loge  ?

Tenu au grand secret par sa loge mais aussi par les autorités officielles de l’époque, politiques, scientifiques et religieuses, il ne pouvait divulguer ce qu’il savait et les conclusions de ses recherches…

Mais les pyramides sont bien des preuves monumentales intemporelles d’un savoir et d’un savoir-faire exceptionnel ! Ce savoir que détenaient des civilisations plus anciennes que nous, il convient aujourd’hui de le mettre en lumière.

Il est grand temps de pousser les portes du passé oubli !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s