Jean Diharsce – Comme les mots me sont doux

Comme les mots me sont doux,
me protègent
m’entourent.
Ils ne sont que de moi,
de l’essentiel à vivre,
comme une écharpe
autour
pour cacher les blessures et quelques écorchures.
Je ne fais rien qu’écrire
on me trouve ici,
comme un cocon-voyelles,
un coton tout en rondes.
La violence à la porte bouge toujours au vent,
elle est bien verrouillée
je l’ouvrirai au beau.
Elle ne criera plus.
Ma fenêtre suffit pour accéder au monde,
le regarder au cœur,
et en parler, parfois,
avec des mots d’amour.
Les mots de moi sur du velours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s