Carnet de transit – Carole Dailly – Le cordon

Au milieu de la circulation, bruyante, envahissante, un jeune marche en écoutant son baladeur… Comme tant d’autres, il échappe au stress ambiant par la grâce de la petite machine …

Il va à pas souples et cadencés, tête haute et mains dans les poches ; léger, détendu. Sa silhouette contraste avec la raideur des bâtiments tant la musique l’assouplit.

Le cordon reliant ses oreillettes au baladeur bat le rythme sur son cœur, à chaque pas.

Mais ce cordon … soudain le même que celui de la perfusion que poussent devant eux les malades dans les couloirs d’hôpital.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s