Nicole Milhac – Contes cruels de la canopée


Vivants ou morts, nous demeurons ensemble
Comme les brins d’un même câble
.
Pourquoi suis-je toujours terrifiée par les hauteurs ?
Pourquoi ce merle menu, bien trop mince
Avec ses yeux brillants et souriants chante-t-il ?
.
Pourquoi ? Je me souviens maintenant d
Ce que je n’ai jamais vu ou connu avant
Je rêve de souvenirs impossibles. Prophéties
D’un temps qui n’a plus de sens
.
Ma’ tourne sa danse solide d’ancêtre,
Dans le vide de l’infini. Le ciel est
Un tourbillon bleu de trop de joie.
.
Mais dans le Rio vert pas de profondeur
Où prendre pied et racines. Alors les arbres
S’enlacent et s’embrassent de tendresse
.
Une écorce brune et brillante sous un bouquet
De fortes branches dorées explosant de vie
Et le bruissement de la voûte des jeunes feuilles
.
Un merle menu grimpe et explore
Un labyrinthe de poutres en faux bois creusé
Bien trop frêles pour le poids d’un toit.
.
Ils volent même la chair du bois de nos jours
Ainsi, l’échafaudage bien trop mince se fend et gémit.
Sous la frêle charpente d’un corps sous-alimenté.
.
Danseur, tu as été évidé pour devenir
Cathédrales, Dentelles de bois parfumé ou
Caravelles passant dans la mer devant
.
Le corps solide des humains était modèle
A suivre. Mais on ne tend plus de câble solides.
Pourquoi suis-je toujours terrifiée par les hauteurs ?
En inspirant ma tête tourne
Et les frêles tambours de mes
Oreilles vibrent à s’en briser
.
Mais toi, jeune homme souriant,
Tombé à travers l’échafaudage
De cette cathédrale de rêves
.
Cet oiseau était un enfant que j’aimais
Une fois dans une vie passée et depuis
Mes yeux sont encore brûlés à sec
.
Mais vivants ou morts, nous sommes tressés
Ensemble comme les brins d’un même câble

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s