Haïkus japonais : Kobayashi Issa(1763 – 1828)

Quand je serai mort
Sois la gardienne de mon tombeau
Sauterelle.

Des érables d’automne
Je m’approche –
La solitude me prend

Sous la lune du soir
L’escargot
Torse nu.

Un chat errant
Sur les genoux d’un Bouddha
Dort.

J’ai emprunté ma chaumière
Aux puces et aux moustiques
Et j’ai dormi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s