La voix des poètes, non à la guerre : En paix, en guerre – Alain Nouvel

Ce qui vient du dehors
ce qui vient du dedans
le jour la nuit la paix la guerre
la douleur, la douceur d’être aujourd’hui vivant
parfum blond de tabac
rire à l’ombre des siècles
sous des platanes toujours verts
et l’odeur de café et celle de la bière.
Je lis des mots couleur de temps
l’Ukraine brûle dans mon cœur
une femme portant de la vie
passe sur l’avenue
passe sur l’avenir
je pleure de savoir des chapelles de chair
éventrées tout là-bas
où les jours continuent.
Je suis en paix je suis en guerre
sous les platanes toujours verts.

le long du Canal du Midi 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s