Le silence a un corps – Christine Chaudet

Le silence a un corps
Le sais-tu ?
Nu comme le ver de terre
Nu
Muet
Le soleil aperçu
Amour hier
Les corps ensoleillés
Du profond
Rayonnait
La Geste
Amours mortes
Milliers de fois
Frédéric
Trop beau épris de toi
Avoir aimé autant
Je ne savais
Fuite du temps
Il est tard à mon visage
Peu caressé
Souvent blessé
A ses rides ancrages
Tout l’amour
En voyage.
Laisse synthétisé
Ce son de lune dédié
J’ai souvenir
Que tu jouais
Un blues sur ta Martin
Et Johnny Cash.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s