Instant fou – Régina Augusto


Maintenant je m’endors serré contre ton corps
Non je ne suis pas mort, je baigne dans tes ors,
À t’ aimer aussi fort toi qui es mon trésor
Cet amour est un sort, je t’aimerais encore.
Le cœur dans un étau à t’aimer aussi haut
Ta présence est cadeau et l’instant est si beau,
Et ma main sur ton dos me donne encore si chaud
Moi, je reprends l’assaut, je me glisse au fourreau.
Ce soir je deviens fou, fou de toi, qui est tout
Et je t’aime à genoux comme un roi qui veut tout,
Sur ton corps moi je joue je me sens un peu loup
Le plaisir se dissout dans cet instant si doux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s