Almanach Vermot 1932 – Origine curieuse des mots et locutions

Les lauriers de Miltiade m’empêchent de dormir

Le général Miltiade avait vaincu le Perses à la fameuse journée de Marathon, que tout le monde connaît ; Ceci se passait en l’an 490 avant JC. Depuis cette victoire, un autre général athénien, très réputé, Thémistocle, était soucieux, sombre, mélancolique. Ses amis l’ayant remarqué et lui ayant demandé la cause de son mutisme, il répondit :  » Les lauriers de Miltiade m’empêchent de dormir  » phrase que l’on cite volontiers quand on veut monter plus haut qu’un autre, ou encore pour désigner ironiquement un envieux. (  » les lauriers de Miltiade l’empêchent de dormir  » )

barre1.png

Perdre son latin

Dire d’une personne qu’elle perd son latin, c’est indiquer qu’elle se trouve devant une difficulté qu’elle ne sait pas comment résoudre. Cette expression est très ancienne, on la trouve dans un poème composé en 1388 qui est intitulé Le voleur du Héron et qui commence par ces deux vers :

 » Eus el mois de setembre qu’estes va à déclin « 

Que eil oisillon gay ont perdu leur latin « 

À l’époque, le latin était la langue de tous ceux qui se piquaient de sciences ou de lettres, le français n’étant encore qu’une langue grossière, mal dégagée. Et c’est de là que l’expression  » perdre son latin  » est venue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s