LUISANTES AURORES – Mokhtar El Amraoui


Le grain qui germa dans le sillon de ta chaleur
A fermé toutes les portes de l’oubli.
Ses fleurs récitent les cantiques des mains
Qui portent les cieux d’oiseaux libérateurs.
Tes yeux les protègent, nids de musique et d’amour,
Pour les guider toujours vers d’autres semences,
En étoiles suant de roses et de belles attentes,
En quais d’aurores luisantes,
Ors de levers et de rires partagés !
in « Le souffle des ressacs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s