Carole Dailly – Au moins une fois plus forte que l’absence

C’était l’éperdu

Le corps devenu voix

Limpide comme larme

Charnelle et filante,

*

Le sauvage, elle le retrouve

Terre jachère et force roc

À réclamer son droit

D’amour et d’attention

Au moins une fois

Même trop tard

Au moins une fois plus forte que l’absence

Carole Dailly -Divers pastels, acrylique, aquarelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s