Thierry Mathiasin -La mer je l’ai fixée dans tes yeux


La mer je l’ai fixée dans tes yeux,
parce que c’est là que je veux échouer
L’écume je la veux sur tes lèvres
pour que ta marée explose dans ma bouche
Ma barque je l’ai glissée entre tes seins
pour faire naviguer mon sang dans ton ventre
Le soleil je le veux trempé entre tes cuisses
pour que mon horizon ouvre ton Sud
Mon île je l’ai plantée dans ta langue
pour que tes veines déversent leur hivernage


La mer je l’ai vidée sur ta peau
parce que c’est là que je veux m’abreuver
L’écume je la veux entre tes doigts
pour que tes gestes enchantent ma racine
Ma barque je l’ai brisée parmi tes cris
pour m’oublier à perdre haleine
Le soleil je le veux fondu sur tes hanches
pour que mes oiseaux ravissent ton volcan
Mon île je l’ai creusée à même ta folie
pour que les rivières inondent tes mornes


La mer je l’ai peinte sur tes épaules
parce que c’est là que je veux planer
L’écume je la veux brûlante sur ton front
pour danser la transe de mon pays
Ma barque je l’ai recomposée pour ta soif
et faire d’elle les éclats de ta prière
Le soleil je le veux amassé dans tes sacrilèges
pour que tu ne reviennes jamais de ton extase
Mon île je l’ai couchée dans tes rêves
pour que tu ne meures jamais de ta sève

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s