Rosemary Romy – Comme une moderne Cendrillon

Comme une moderne Cendrillon
Elle avait égaré une chaussure au salon
Y lutinait un trèfle papillon
Une cambrure sur un vertigineux talon…
D’un tiroir ouvragé pendait un bas nylon
Abandonnée la soie de sa peau caramel blond
Sans elle, je trouvais le temps si long
Étiolant mon corps soudain moribond !
Comme un étourneau pris dans un fol tourbillon
Elle était là, riant, plantée sur mon paillasson
Je remisais au placard un funeste sermon
Son soleil séchait ma pluie, alors à quoi bon?
Label RR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s