ISIS ET OSIRIS – Henri Baron

Sous l’olivier
Isis
livide
a dans le cœur et l’iris
une lyre
elle livre une lecture très libre
du libretto biblique
En son lit
Osiris
cramoisi
à l’ire s’enlise
sa folie
l’hystérise
s’historise
l’isthme s’étire
à lire sa syphilis
il livre
à sa milice
de cabalistiques
elypses lilas et lime
de lys et de liseron
Isis le délivre du vide
de ses mystiques délires
délie sa langue
délictueuse et lie de vin
relie les signes
dessine divinement les lignes
délicieuses
accouche d’Ovide
la dix-septième métamorphose

Autobiopoèmes, Comptines (pas) pour toutes les oreilles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s