Le mercredi des enfants : sous le Soleil !

Qu’il est doux le joli mai avec son ciel bleu, des arbres en fleurs et le vert des champs ! Le temps idéal pour faire un viron (une promenade) dans la campagne ou au parc pour nos petits citadins… Et sinon il vous reste à l’ombre du marronnier (du tilleul ou du chêne) la page du mercredi ! Cette semaine, comptines et poèmes pour la fête des mamans (dans 10 jours), énigmes pour les juniors, blagounettes pour tous et charades pour faire travailler vos méninges… Sans oublier le conte de Sally Diallo à découvrir en pas de page ! Amusez-vous bien c’est rien que pour vous !

Poèmes en attendant la fête des mamans !

Dans ton amour, je suis né(e) 

 De tes bras, tu m’as bercé(e)

 De tes mots, tu m’as consolé(e) 

 Par ton attitude sereine, tu m’as donné confiance

 Et sous ton bienveillant regard, voilà que

j’affronte la vie

 Les joies, les peines et les soucis

 Aujourd’hui est un jour béni 

 Celui où je t’adresse mille mercis.

C’est toi ma maman adorée !
C’est toi qui me fais rêver !
C’est toi qui fais mon bonheur,
Je t’aime de tout mon cœur.

Je voudrais être riche
Et t’acheter un beau collier
Je n’ai que quatre sous
Et un désir fou
De mettre mes deux mains
Autour de ton cou
Et faire de mes bras
Un collier
Que tu n’aurais
Plus envie de quitter.

 » Il y a plus de fleurs
Pour ma mère, en mon cœur,
Que dans tous les vergers ;
Plus de merles rieurs
Pour ma mère, en mon cœur,
Que dans le monde entier ;
Et bien plus de baisers
Pour ma mère, en mon cœur,
Qu’on en pourrait donner. « 

 » Les petits enfants
En ce jour charmant,
Ont pour leur maman
Un beau compliment.
Le mien n’est pas grand ;
Deux mots seulement
« Je t’aime maman,
Bien, bien tendrement. »

Blagounettes

Toto se rend aux toilettes mais laisse la porte ouverte.
Sa maman arrive alors :
– Toto, pourquoi laisses-tu la porte ouverte ?
– Parce que j’ai peur que quelqu’un regarde par le trou de la serrure !

Toto monte sur une montagne avec son père. Celui-ci lui dit :
– Toto, regarde la belle forêt !
– Je vois rien, y’a les arbres qui me la cachent

Deux pianos se croisent :
– Ça va, toi ? dit le premier.
– Bof, répond l’autre. J’ai mal au do.

En classe, le maître demande aux élèves :
– Qui peut faire une phrase avec le mot sucre
Toto lève la main :
– Chaque matin, je bois du café au lait.
– Mais où est le mot sucre ?
– Dans le café !

Un motard roule normalement lorsqu’un oiseau percute son casque. Le motard ramasse l’oiseau évanoui, rentre chez lui et le met dans une cage avant de repartir. L’oiseau reprend alors ses esprits et aperçoit les barreaux de la cage :
– Mince ! J’ai dû tuer le motard !

La p’tite Énigme

Un roi donne un défi à une dame. Il lui dit : « tu vas venir demain dans mon château nu et habillé, ni à pied ni à cheval, avec un cadeau et sans cadeau.

Comment va-t-elle faire ? Allez on se triture les méninges, On active ses cellules grises… Sinon langue au chat en bas de page !

Charades à tous les étages

Réponse en bas de page

Le conte du mercredi : le loin et la souris d’après une fable d’Ésope racontée par Sally Diallo

Réponses des jeux :

Énigme : elle viendra couverte d’un filet de pêche (nue et habillée) sur son chien de chasse et un oiseau comme cadeau (il s’envolera lorsqu’elle le lâchera donc avec et sans cadeau).

Charades (de haut en bas et de gauche vers la droite)

1 couteau 2 motard 3 boulet 4 vomi 5 boutique 6 fourmi 7 chapeau 8 souris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s