Coups de gueule – L’actu de Pierre Thevenin

Jeudi 5 mai : dans « C à vous » : on a retrouvé un ouvrage de Céline intitulé « Guerre ». À cette occasion, on a pu entendre, dans l’émission, un bout d’interview du même sur l’attirance des humains pour la mort. Et du coup, on a mieux compris pourquoi, il y a quelque 80 ans, ils étaient si nombreux à s’entasser dans des trains pour aller vers l’Europe de l’Est !

Onfray interviewé à propos du deuxième mandat de Zeus : retour sur les événements marquants du premier quinquennat : Gilets jaunes : il y a eu des « œils » (sic) arrachés.

Bismuth a proposé de faire un don à Pécresse pour l’aider à se renflouer. Elle a refusé. Plutôt qu’une aumône, elle aurait peut-être préféré qu’il lui indique l’adresse de Bygmalion (c’est un peu tard). En tout cas, tout roule chez LR.

Les Fillon à nouveau condamnés en appel (à des peines plus légères mais condamnés quand même). Ils se pourvoient en cassation. Et Jeanmarine, quand est-ce qu’on s’en occupe ?

Il paraît que Zeus avait choisi son premier ministre dès le début de la semaine dernière (c’est ce qu’il a dit lors de sa visite à Berlin) mais il voulait faire durer le suspense. C’est dégueulasse, les Français ont quand même le droit de savoir !

Taha Bouhafs,

Couac dans les candidatures aux législatives : à Vénissieux, Taha Bouhafs, PCF, journaliste, investi par Mélenchon, s’est retiré parce que condamné pour injure publique : il avait traité une syndicaliste policière d’« Arabe de service ». Il risque d’y avoir d’autres problèmes de cet ordre (ou plutôt de ce désordre). Et les candidats NUPES (Nouvelle Union populaire économique et sociale) qui, eux, pourront être candidats, vont parfois se trouver face à des adversaires investis par leurs partis respectifs (PS, PC, Verts). La meilleure façon de perdre, en se neutralisant. Mélenchon ne fait-il pas une connerie en ne se présentant pas ? Il y a assez peu de chances qu’il obtienne une majorité lui permettant d’aller à Matignon. S’il n’est plus à l’Assemblée, d’où pourra-t-il jouer son rôle d’opposant à Zeus, à part dans la rue ? À moins qu’il ne prépare sa retraite (lui qui a dépassé les 60 balais depuis longtemps) !

On se souvient tous (du moins ceux qui ont mon âge ou un peu plus) de George Floyd, pardon, Malik Oussekine, ce jeune étudiant victime des « voltigeurs » de Pasqua, le ministre qui entendait « terroriser les terroristes » : des flics à moto matraquaient les étudiants hostiles à la loi Devaquet (sur une sélection à l’entrée dans les universités). Le jeune Malik, 22 ans, ne faisait, semble-t-il, pas partie des manifestants. Il revenait d’un concert de jazz et il est pourtant mort sous les coups. Arrêt cardiaque, a-t-on dit. En plus, il souffrait d’insuffisance rénale. Certes, mais il se prénommait Malik, avait un patronyme de « Grand Remplaçant » et s’était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Ça s’est passé la nuit du 5 au 6 décembre 1986. Si j’en parle, c’est qu’un film sur cette tragédie, « Nos frangins », sera présenté à Cannes et qu’une série, intitulée « Oussekine », est visible, depuis le 11 mai, sur la plateforme Disney +.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s