Coups de gueule – L’actu de Pierre Thévenin

PPDA

 » Retour du puritanisme et de la censure « , a dit PPDA, accusé d’agressions sexuelles par 22 femmes ! L’ex-journaliste porte plainte à son tour contre au moins 16 d’entre elles (qui l’accusent carrément de viol) pour dénonciations calomnieuses. Il faudrait savoir : est-ce que ce sont des mensonges ou des empêchements de violenter en rond ? En tout cas, c’est là que l’on regrette la disparition des « GUIGNOLS »!

Henri Vernet

Glané au hasard d’une déambulation sur franceinfo : le journaliste Henri Vernet, rédacteur en chef du « Parisien Aujourd’hui en France », sur la rentrée sociale en ce début de deuxième quinquennat de Zeus : « Marine Le Pen avait raison ». C’est sûr, elle s’est bien engouffrée dans le créneau naguère occupé par la gauche. Mais on aimerait entendre que ce n’est qu’une posture électorale pour faire oublier le bal néonazi à Vienne au début de 2012 et tout le reste. Il serait bon que les folliculaires fassent un véritable travail d’information au lieu d’emboîter paresseusement le pas à la dédiabolisatrice. Aux Antilles, celle-ci a obtenu des scores sans précédent : jusqu’à 69,6 % en Guadeloupe. Précisons quand même qu’il y a eu 60 % d’abstention. Invité de « C politique », le dimanche 1° mai, Claudie Siar, Parisien d’origine antillaise, artiste et animateur de radio (sur RFI), explique que ces résultats sont, comme ailleurs, l’expression d’un mécontentement général (enfin presque général) de la part de gens qui n’ont pas cherché à savoir quel était le programme de la candidate (au fait, quel est-il ?) et oublié qu’il n’y a pas si longtemps les Le Pen (père ou fille) étaient accueillis par de véhémentes protestations lorsqu’ils essayaient d’atterrir sur une de ces îles et avaient dû, à plusieurs reprises, repartir fissa.

Eric Zemmour

Même si le rat (qui risque bien de n’avoir aucun député à l’issue des prochaines législatives) s’est chargé du mauvais rôle, il faut se rappeler que chez la patronne FN les fondamentaux n’ont pas bougé d’un iota.

Jean-Luc Mélenchon

»La République, c’est moi ! ». Tout le monde se souvient de cette sortie empreinte de modestie de l’Insoumis en chef. Cette fois, il a remis ça en baptisant son QG « MATIGNON ». Il veut rassembler toute la gauche, très bien. Mais, d’une part, il entend le faire autour de sa personne et d’autre part, il y a tant de divergences entre les partis (désobéissance aux injonctions européennes : on est Insoumis ou on ne l’est pas !, réforme des retraites, sortie de l’OTAN) que ce n’est qu’une alliance électoraliste. Méluche serait un poil moins mégalo (il se prend de plus en plus pour Zeus), peut-être serait-il déjà président. En tout cas, le moins que l’on puisse dire est qu’il ne donne pas envie. Selon le même, ledit Zeus serait le président le plus mal élu de la Cinquième République. Plus mal que Pompidou en 69 ? Et puis il vaut peut-être mieux avoir été mal élu que pas élu du tout.

Piqûres insidieuses à répétition dans les discothèques et aussi dans les bars : un coup du gouvernement ? Un stratagème pour « emmerder » les Antivax ?

-Non seulement on redoute une attaque nucléaire de la part du Kremlin (200 secondes pour atteindre Paris !) mais on ignore toujours qui va être premier ministre et l’on ne sait même pas (au moment où j’écris ces coups de gueule) si M’Bappé va aller au Real ou rester au Qatar.

Le Satan II – l’arme nucléaire des Russes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s