Le choix littéraire de  » Sab en Live  » :  » La guerre à son parfum  » de Jean Louis Nogaro

Ce bouquin de Jl Nogaro je l’ai lu dans le train. Je ne me souviens plus où j allais mais il m’a fait une partie de mon voyage.
Étant très expressive, surtout quand je lis, imaginez la tête de mes compagnons de voyage. J’ai été émue, mais j’ai souri, j’ai même ri, j’ai aimé et j’ai détesté…
L’histoire commence en 1944 à Saint-Étienne, au moment du bombardement de l’école de Tardy. Ce quartier, c’est ma vie, c’est le quartier de mes arrières grands-parents, de mes grands-parents. Cette école c’est l’école de mon oncle, de ma tante, de ma mère, puis elle est devenue celle de mes cousins, cousine, de ma sœur et la mienne.
Dans ce quartier, je me suis faite de nombreux-ses ami-es et c’est également à Tardy que j’ai rencontré celui qui est devenu mon mari.
Alors le bombardement de l’école, forcément j’en ai entendu parler.
Alors un roman qui commence par cet événement, ça me parle, ça me touche. Chacun des personnages errant dans les décombres de la guerre pouvaient être un des miens.
Mais ce roman ne s’arrête pas là, certes il fait le tour de tous les bâtiments qui ont joué un rôle pendant cette guerre, mais il se déroule dans le temps, puisqu’une enquête nous emmène jusqu’en 2007.
Lorsque nous avons eu envie de créer une balade littéraire dans notre ville autour d’un roman, c’était comme une évidence que c’était avec ce roman que nous parlerions de l’Histoire de notre ville.

Sab en live

Info pour les ligériens et les stéphanois

Vendredi 6 mai, 19h, médiathèque de Carnot : « Le parfum des livres, en voix et images« , lecture en ballade.

 » Les médiathécaires, avec le concours des archives municipales, vous invitent à découvrir « La Guerre a son parfum », polar se déroulant à Saint-Étienne et écrit par le non moins stéphanois Jean-Louis Nogaro (éd du Caïman). La lecture d’extraits se fera telle une ballade dans l’histoire et les quartiers de la ville. Elle sera accompagnée de photographies et images d’archives. Des tumultes des collabos de 39-45 aux récents cambriolages de parfumeries, il n’y a qu’un tour de périph’ stéphanois et Carnot vous propose cette poursuite littéraire ! « Médiathèques Municipales Saint-Etienne

Alors rendez-vous le vendredi 6 mai à 19 heures à la médiathèque de carnot pour une lecture en live sur des images d’archives.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s