Le mercredi des enfants : vive le joli mai !

Et voilà le joli mai et avec lui les beaux jours qui reviennent ! Pour fêter cela, voici des comptines et poèmes, des blagounettes, une énigme, des jeux et un conte irlandais  » la marmite en or  » lu par Sally Diallo. Bon mercredi et amusez-vous bien !

Comptines et poésies de mai

Mai
Le mai le joli mai en barque sur le Rhin
Des dames regardaient du haut de la montagne
Vous êtes si jolies mais la barque s’éloigne
Qui donc a fait pleurer les saules riverains ?

Or des vergers fleuris se figeaient en arrière
Les pétales tombés des cerisiers de mai
Sont les ongles de celle que j’ai tant aimée
Les pétales flétris sont comme ses paupières

Sur le chemin du bord du fleuve lentement
Un ours un singe un chien menés par des tziganes
Suivaient une roulotte traînée par un âne
Tandis que s’éloignait dans les vignes rhénanes
Sur un fifre lointain un air de régiment

Le mai le joli mai a paré les ruines
De lierre de vigne vierge et de rosiers
Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers
Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes

Guillaume Apollinaire, Rhénanes, Alcools, 1913

La comptine du muguet
Il était, dans la mousse,
Un tout petit muguet.
Il avait l’âme douce,
Embaumant la forêt.
Soudain, une fillette
Passe par le chemin
Et voyant la fleurette,
La coupe avec la main.
« Pourquoi m’as-tu coupée?
Dit la fleur de muguet,
Tu m’as toute blessée
Pour parer ton bonnet.

-Non, répond la fillette,
Oh muguet, mon amour,
Je ne suis pas coquette,
Je veux t’aimer toujours. »

Voici le mois de mai

Voici le mois de mai
Un des mois le plus gai
Où tous les gens aimés
Reçoivent du muguet.

Voici le mois le mai
Où l’on fait ce qui plaît
On oublie les « jamais »
Et l’on panse ses plaies.

On y croit, on renaît
On refait des projets,
C’est le mois de l’année
Où l’on se sent léger.

Voici le mois de mai
Et son premier férié,
De senteurs, embaumé…
Allez, quoi ! Souriez !

Claudie BECQUES

Voici le mois de mai
Voici le mois de mai où les fleurs volent au vent (x2)
Où les fleurs volent au vent si jolie mignonne,
Où les fleurs volent au vent si mignonnement.

Le fils du roi s’en va, s’en va les ramassant (x2)
S’en va les ramassant si jolie mignonne,
S’en va les ramassant si mignonnement.

Il en ramasse tant qu’il en remplit ses gants (x2)
Qu’il en remplit ses gants si jolie mignonne,
Qu’il en remplit ses gants si mignonnement.

Il les porte à sa mie pour lui faire un présent (x2)
Il les porte à sa mie si jolie mignonne,
Il les porte à sa mie si mignonnement.

Prenez, prenez, dit-il, prenez voici mes gants (x2)
Prenez, prenez ces gants, si jolie mignonne,
Prenez, prenez ces gants, si mignonnement.

Vous ne les mettrez guère que quatre fois par an (x2)
Que quatre fois par an si jolie mignonne,
Que quatre fois par an si mignonnement.

À Pâques, à la Toussaint, Noël et la Saint-Jean (x2)
Noël et la Saint-Jean, si jolie mignonne,
Noël et la Saint-Jean si mignonnement.

Blagounettes

Sur une route, un escargot voit passer une limace et s’écrie:
– Wow, la belle décapotable !

Le petit Toto dit à sa maman :
– Maman, regarde, un mouche !
– Mais non Toto, c’est une mouche !
– Comment tu sais que c’est une femelle ?

Une femme débarque dans une chambre :
– Allez, mon grand, debout, tu as école !
– Non, je ne veux pas y aller, ils ne sont pas gentils avec moi !
– Allons, allons, c’est toi l’instituteur, quand même !

Deux anges discutent :
– Dis moi, tu sais quel temps il fera demain ?
– Nuageux.
– Ah, parfait ! On pourra enfin s’asseoir.

Une fille dit à sa copine :
– Quand je serai grande, je me marierai avec un archéologue.
– Ah bon ? Pourquoi ?
– Parce que plus je vieillirai, plus il m’aimera !

Un fou court autour d’un arbre, poursuivi par un chien. Un médecin arrive et lui dit :
– Attention, il va vous rattraper !
Le fou lui répond :
– Ça m’étonnerait, j’ai dix tours d’avance…

Le jeu des 8 erreurs

réponse en bas de page

La p’tite Énigme

Ainsi, deux lettres mirent littéralement notre monde sens dessus dessous, et nous restâmes pétrifiées, nous regardant l’une l’autre avec gravité. Qui sommes-nous ?

Vous avez trouvé ? Non alors réponse en bas de page !

La marmite en or, un conte irlandais raconté par Sally Diallo

Réponses de jeux

Enigme :

Stalactite et stalagmite.

En effet, ces deux-là forment la paire, puisque ces deux concrétions pétrifiées se regardent face à face, liées par la gravité : l’eau gouttant de l’une à l’autre. Intervertir deux lettres (« ct » et « gm ») transformera l’une en l’autre, renversant littéralement de fait leur orientation respective : stalactite qui pointe vers le bas devient alors stalagmite, qui pointe vers le haut (et vice versa).

Le jeu des 8 erreurs :

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s